Après-midi inoubliable avec Ginette Kolinka, autrice du livre Retour à Birkenau

Après-midi inoubliable avec Ginette Kolinka, autrice du livre Retour à Birkenau

Le 19 décembre 2022, les élèves de 3e et de terminale du LfiSV, leurs professeurs ainsi que leurs parents ont pu vivre un après-midi inoubliable avec la venue à Düsseldorf de Ginette Kolinka, autrice du livre Retour à Birkenau, adapté par la compagnie théâtrale Acontratempo et joué dans la Neanderkirche.

Tout le monde a été bouleversé par le jeu remarquable de l’actrice, Capucine Derval, l’adaptation étant restée fidèle au texte original. A la fin de la représentation, Ginette Kolinka, assise au premier rang, a rejoint Emily Lombi, la metteure en scène, et Capucine Derval sur le devant de la scène pour chanter ensemble le chant des Marais que beaucoup ont entonné, le texte ayant été distribué à l’entrée. Un moment fort. Une tension était palpable dans la salle car nous avions devant nous une femme d’un grand âge, qui avait réussi à survire à l’enfer nazi, « par chance », dit-elle, et qui longtemps n’avait jamais pu parler, même à ses proches. Et elle était là devant nous, émue et heureuse de venir témoigner. Ce qu’elle a fait une heure durant, répondant avec son franc-parler, à chacune des questions des élèves. Ceux-ci avaient été préparés par leurs professeurs de français et d’histoire. Des extraits de l’ouvrage avaient été étudiés en classe. Impressionnés par le destin de Ginette Kolinka, ils ont souhaité qu’elle leur explique comment se passait son quotidien à Birkenau et comment son retour à la normalité en France après la guerre a-t-il pu être possible. Les élèves lui ont également demandé si elle éprouvait encore aujourd’hui de la haine envers les Allemands. Question à laquelle elle a répondu avec un message pour les élèves, pour nous tous, message selon lequel la génération d’après-guerre n’a rien à voir avec ce qu’il s’est passé, il faut accepter les autres tels qu’ils sont, peu importe l’appartenance religieuse, culturelle, la couleur de peau. Et maintenant que nous avons entendu son histoire, elle compte sur nous pour continuer à transmettre ce message, pour que ce qu’elle a vécu ne se reproduise plus. Il est à noter que Ginette Kolinka nous a accordé sa toute première visite en Allemagne pour venir rencontrer des scolaires, ce qui nous touche et ajoute d’autant à la force de son témoignage.

Tout le monde a été fort impressionné, bouleversé par le témoignage et la personne de Ginette Kolinka. Une belle leçon de vie.

Le 20 décembre, un atelier théâtral a été proposé toute la matinée aux élèves de 3e. Il s’agissait pour l’équipe d’ Acontratempo de leur faire exprimer leurs émotions avec diverses techniques. Mais avant cela, ils ont d’abord accordé un temps d’échange au sujet de ce qu’ils avaient vécu la veille. Nul doute qu’ils se sont sentis dans une harmonie leur permettant alors de bien participer à l’atelier.

Ces deux journées ont été particulièrement riches en émotions fortes mais aussi en réflexions. Réflexions qui vont nourrir le voyage en Pologne des terminales car les élèves partiront avec, en tête, la rencontre avec Ginette Kolinka et nul doute qu’ils auront un regard différent, une approche autre, à Birkenau.

Mme Annick Berthod, Professeure d’histoire-géographie

 

Retour en haut
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.